Valeria - Votre Terre est devenue une terre satanique

«Marie, Mère douloureuse» à Valérie Copponi le 19 janvier 2022:

Ma fille, bientôt tu iras mieux, mais ne cherche pas la guérison, comme nous toujours besoin de ta souffrance. Vous connaissez bien ma souffrance, et pourtant je continue d'aider mon Fils car je veux que le plus grand nombre de mes enfants puisse se réjouir bientôt de la gloire du retour de Jésus sur votre planète précaire. [1]Le « retour » du Christ ne signifie pas un règne physique de Jésus sur terre, une position « millénariste » rejetée par l'Église catholique, mais plutôt le règne de Jésus à travers l'Église renouvelée après la défaite de l'Antéchrist. Note du traducteur. Lui seul pourra apporter la paix, la joie, la vérité, la fraternité et le véritable amour sur votre terre. Ma fille, continue d'offrir tes souffrances et bientôt tu te réjouiras de ce que tu as offert.
 
Votre terre est maintenant devenue une terre satanique, avec votre péché, votre désobéissance, votre haine de la vraie Église. Vous avez flagellé le corps et l'esprit de mon Fils pour la énième fois. Bientôt tout sera accompli, [mais] malheureusement, votre foi aura-t-elle la force nécessaire dont vous aurez besoin pour votre salut ? Mes petits enfants, je peux toujours compter sur vous, mon petit reste — ne me décevez pas. Acceptez avec amour les épreuves difficiles que vous aurez à affronter, et nous pourrons ensemble louer et remercier Dieu pour le don de la vie éternelle.
Vous êtes maintenant conscient que la vie humaine ne pourra jamais vous procurer cette joie parfaite que vous aurez par l'amour unique de Dieu, le Créateur et Seigneur de toutes choses. Je vous aime tant : priez et offrez à nouveau vos souffrances, indispensables à la pleine réalisation du dessein de Dieu. Je vous bénis, mes enfants bien-aimés : continuez à essuyer mes larmes. Je vous aime tous.

Notes

Notes

1 Le « retour » du Christ ne signifie pas un règne physique de Jésus sur terre, une position « millénariste » rejetée par l'Église catholique, mais plutôt le règne de Jésus à travers l'Église renouvelée après la défaite de l'Antéchrist. Note du traducteur.
Publié dans Messages, Valérie Copponi.