Fr. Michel - Le moment est venu

Dieu le Père à Fr. Michel Rodrigue on la Veillée de la Fête de la Divine Maternité de la Vierge Marie le 31 décembre 2020:

Mon fils, write ce que je dis à ton cœur. 

De grandes ténèbres enveloppent le monde et le moment est venu. Satan va attaquer le corps physique de mes enfants que j'ai créés à mon image et à ma ressemblance. Depuis le début, c'est à travers et dans la Parole que l'humanité a reçu et reçoit encore l'existence. Après la chute originelle du premier couple, seul Mon Fils bien-aimé pouvait vous rendre, par Son sacrifice sur la Croix, Ma ressemblance, que vous aviez perdue. Par les eaux vives qui jaillissaient de Son Cœur, Il a laissé couler la source du Sacrement qui vous fait un avec Lui et avec Moi. Satan veut briser vos corps, qui sont les temples du Saint-Esprit: Mon Esprit d'amour qui habite en vous. 

Satan, à travers ses marionnettes qui gouvernent le monde, veut vous inoculer avec son venin. Il poussera sa haine contre vous au point de l'imposition forcée qui ne tiendra pas compte de votre liberté. Encore une fois, beaucoup de Mes enfants qui ne peuvent pas se défendre seront les martyrs du silence, comme ce fut le cas pour les Saints Innocents. C'est ce que Satan et ses hommes de main ont toujours fait. Je vous préviens, tous mes fidèles et toute personne de bonne volonté, dans cette octave solennelle de la Nativité de Mon Fils sur terre. Aujourd'hui, lors de la fête bénie de la Divine Maternité de la Vierge Marie, choisie parmi toutes les femmes, commence le temps de l'hostilité entre ses descendants et l'ancien serpent, qui est le diable et Satan.(1)cf. Genèse 3:15; Révélation 12: 1, 10, 17 Parce que vous êtes en Mon Fils, Jésus, par Son Saint Baptême, vous êtes Sa lignée, Ses descendants. Vous êtes tous les enfants de Ma fille, choisie parmi toutes les femmes: la Vierge Marie. Elle est ta mère.

Petit troupeau, n'ayez crainte. Je vais t'aider. En temps voulu viendra la gloire de Mon Fils Jésus, en vue du Triomphe du Cœur Immaculé de Ma fille et de votre Bienheureuse Mère Marie!

Votre père qui vous aime!

 


Le message ci-dessus n'est pas seul dans le «consensus prophétique». Ce qui suit a été donné à Luz de Maria de Bonilla le 8 octobre 2015:

Combien d'êtres humains, combien d'hommes entends-je blâmer mon Fils pour leurs maladies ou les décès survenus dans leurs familles, et ils le blâmeront et le détesteront encore plus! C'est l'arrogance que Satan lui-même instille dans les âmes pour qu'elles abhorrent mon Fils et rejoignent les rangs de Satan, qui a préparé le terrain pour l'antéchrist. Enfants bien-aimés: la science mal utilisée a réussi à pénétrer l'industrie pharmaceutique pour que celle-ci ose créer des vaccins contaminés par des virus afin de provoquer la mort ou la maladie des êtres humains. Comment mes enfants se nourrissent-ils et continueront-ils à se nourrir des ordures avec lesquelles les grandes multinationales souhaitent éliminer la plus grande partie de la population mondiale? … Vous êtes la grande expérience des grandes industries alimentaires. Ne le permettez pas; vos corps sont des temples du Saint-Esprit et vous devez les protéger et prendre soin d'eux, non seulement avec un bon comportement chrétien, mais aussi en mangeant correctement et sainement.

Message de la Bienheureuse Vierge Marie à Luz de Maria de Bonilla le 14 janvier 2015:

Étudiez, préparez-vous, scrutez et sachez ce que vous croyez être loin ou impossible à la compréhension de l'homme. Nourrissez-vous de connaissances; vous êtes empoisonné lentement et à votre insu, non seulement par les aliments que vous mangez, mais aussi au moyen de vaccins préparés dans des laboratoires dans le seul but de provoquer des maladies graves dans l'organisme humain afin de l'éliminer.

Considérez ce qui précède à la lumière des avertissements prophétiques du magistère des Saints Pontifes:

La science peut grandement contribuer à rendre le monde et l'humanité plus humains. Pourtant, elle peut aussi détruire l'humanité et le monde à moins qu'elle ne soit dirigée par des forces extérieures. —BENEDICT XVI, Lettre encyclique, Spe Salvi, n. dix

Si Dieu et les valeurs morales, la différence entre le bien et le mal, restent dans les ténèbres, alors toutes les autres «lumières», qui mettent à notre portée des exploits techniques aussi incroyables, ne sont pas seulement un progrès, mais aussi des dangers qui nous mettent et le monde en danger. —POPE BENOÎT XVI, Homélie de la veillée de Pâques, 7 avril 2012

Cette culture est activement encouragée par de puissants courants culturels, économiques et politiques qui encouragent une idée de société excessivement soucieuse d'efficacité. En regardant la situation de ce point de vue, il est possible de parler dans un certain sens d'une guerre des puissants contre les faibles: une vie qui exigerait plus d'acceptation, d'amour et de soins est considérée comme inutile, ou tenue pour intolérable. charge, et est donc rejeté d’une manière ou d’une autre. Une personne qui, à cause d'une maladie, d'un handicap ou, plus simplement, du simple fait d'exister, compromet le bien-être ou le style de vie de ceux qui sont les plus favorisés, a tendance à être considérée comme un ennemi à combattre ou à éliminer. C'est ainsi qu'une sorte de «conspiration contre la vie» se déchaîne. —POPE JEAN-PAUL II, Evangelium Vitae, n. 12

Une responsabilité unique incombe au personnel de santé: médecins, pharmaciens, infirmières, aumôniers, religieux et religieuses, administrateurs et bénévoles. Leur profession les appelle à être les gardiens et les serviteurs de la vie humaine. Dans le contexte culturel et social d'aujourd'hui, où la science et la pratique de la médecine risquent de perdre de vue leur dimension éthique inhérente, les professionnels de la santé peuvent parfois être fortement tentés de devenir des manipulateurs de la vie, voire des agents de la mort. —POPE JEAN-PAUL II, Evangelium Vitae, n. dix

À notre époque, l'humanité vit un tournant de son histoire, comme nous pouvons le voir d'après les progrès réalisés dans tant de domaines. Nous ne pouvons que louer les mesures prises pour améliorer le bien-être des personnes dans des domaines tels que les soins de santé, l'éducation et les communications. En même temps, nous devons nous rappeler que la majorité de nos contemporains vivent à peine au jour le jour, avec des conséquences désastreuses. Un certain nombre de maladies se propagent. Le cœur de nombreuses personnes est saisi par la peur et le désespoir, même dans les pays dits riches. La joie de vivre s'estompe fréquemment, le manque de respect d'autrui et la violence sont en augmentation et les inégalités sont de plus en plus évidentes. C'est une lutte pour vivre et, souvent, pour vivre avec peu de dignité. Ce changement d'époque a été mis en mouvement par les énormes progrès qualitatifs, quantitatifs, rapides et cumulatifs des sciences et de la technologie, et par leur application instantanée dans différents domaines de la nature et de la vie. Nous sommes à l'ère de la connaissance et de l'information, ce qui a conduit à de nouveaux types de pouvoir souvent anonymes. -PAPE FRANÇOIS, Evangelii Gaudiumn. 52

On pense aux grandes puissances d'aujourd'hui, aux intérêts financiers anonymes qui transforment les hommes en esclaves, qui ne sont plus des choses humaines, mais qui sont un pouvoir anonyme que servent les hommes, par lequel les hommes sont tourmentés et même massacrés. Ils sont une puissance destructrice, une puissance qui menace le monde. —POPE BENOÎT XVI, Réflexion après la lecture de l'office de la Troisième Heure ce matin au Synode Aula, Cité du Vatican, 11 octobre 2010

Notes

1 cf. Genèse 3:15; Révélation 12: 1, 10, 17
Publié dans Vaccins contre le covid-19, Fr. Michel Rodrigue, Guérison, Messages, Les douleurs du travail, Vaccins, pestes et Covid-19.