Écriture - Tous n'ont pas la foi

Enfin, frères et sœurs, priez pour nous,
afin que la parole de l'Éternel avance et soit glorifiée,
comme il l'a fait parmi vous, et que nous soyons délivrés
des gens pervers et méchants, car tous n'ont pas la foi.
Mais le Seigneur est fidèle ; il te fortifiera
et te garde du malin.
(Deuxième lecture de dimanche; 2 Thes 2:16-3:5)

 

En tant que chrétiens, nous croyons, selon les Écritures, que tous les hommes et toutes les femmes sont faits « à l'image de Dieu » ; que nous avons été rendus essentiellement "bons"[1]Genèse 1:27, 1:31 Notre volonté, notre raison et notre mémoire - bien que maintenant dans un état déchu - nous donnent la capacité par la grâce partager la nature divine.[2]2 animal 1: 4 Ainsi, la propre mission du Christ nous révèle un Dieu qui, avec un amour insondable, cherche la brebis perdue restaurer l'image divine en chacun de nous. Jésus a toujours regardé au-delà du péché dans une âme jusqu'à son défaillances devenir un reflet de lui-même. Pour notre part, ce qui est requis est une repentance authentique et une foi en Dieu pour que la grâce sanctifiante commence son œuvre.[3]Eph 2: 8

Cependant, comme le note saint Paul, tout le monde ne veut pas être sauvé : « car tous n'ont pas la foi ». Il y a ces « gens pervers et méchants » qui rejettent la grâce, la lumière et la bonté. Si nous essayons de les atteindre avec l'Evangile, avec la vérité et l'amour, leurs cœurs ne font que s'endurcir. Dans le cas de ceux qui accèdent à des postes de pouvoir, ceux-ci peuvent devenir des sociopathes ou des dictateurs. Néanmoins, saint Paul avertit l'Église naissante que « si possible, de votre côté, vivez en paix avec tous » ; [4]Rom 12: 18 « lutter pour la paix avec tous » [5]He 12: 14 et d'offrir «des supplications, des prières, des requêtes et des actions de grâces… pour tous, pour les rois et pour tous ceux qui ont autorité, afin que nous puissions mener une vie tranquille et tranquille en toute dévotion et dignité».[6]1 heures 2: 1-2

Mais ce n'est pas toujours possible. Si le coût de la "paix" est silence, alors il n'y aura pas de paix.

Que ce soit juste aux yeux de Dieu que nous vous obéissions plutôt qu'à Dieu, soyez les juges. Il nous est impossible de ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu. (Actes 4: 20-21)

Et c'est ainsi que Paul et tous les apôtres post-Pentecôte (à l'exception de saint Jean) ont été martyrisés pour leur foi. 

Aujourd'hui, les chrétiens sont de plus en plus confrontés à une situation similaire où ceux qui ont soif de pouvoir piétinent la vie elle-même pour refaire le monde à leur image. 

L'humanité nous offre aujourd'hui un spectacle vraiment alarmant, si l'on considère non seulement l'ampleur de la propagation des attaques contre la vie, mais aussi leur proportion numérique inouïe, et le fait qu'elles reçoivent un large et puissant soutien d'un large consensus de la société, d'une large approbation légale et de l'implication de certains secteurs du personnel de santé… avec le temps, les menaces contre la vie ne se sont pas affaiblies. Ils prennent de vastes proportions. Ce ne sont pas seulement des menaces venant de l'extérieur, des forces de la nature ou des «Caïns» qui tuent les «Abels»; non, ce sont des menaces programmées scientifiquement et systématiquement. — PAPE ST JEAN-PAUL II, Evangelium Vitae, n° 17 

Ce n'est pas plus évident que dans la volonté mondiale d'injecter à chaque personne sur la planète une thérapie génique par ARNm - qu'elle le veuille ou non. Alors que nous continuons à signaler ici, le VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System) aux États-Unis à lui seul révèle que les injections de COVID représentent plus des trois quarts de tous les vaccins combinés pour les décès signalés (76.7 %) et maintenant près des trois quarts pour les incapacités permanentes signalées (73.8 %) . C'est pour une période de moins de deux ans vs 30 ans de notification de tous les vaccins et médicaments. À ce jour, le nombre de décès signalés pour tous les jabs VAERS Covid est de 31,818 20. Mais une analyse de l'Université de Columbia tenant compte de la sous-déclaration place ce nombre plus probablement 636,000 fois plus élevé – plus de XNUMX XNUMX décès.[7]expose.frresearchgate.net 

Et pourtant, le mois dernier, l'Australie-Occidentale - l'une des régions les plus radicales en dehors de la Chine pour ses mesures COVID - vient de passer le "Loi de 19 portant modification de la gestion des urgences (dispositions temporaires relatives à la COVID-2022)» qui leur donne le droit, entre autres, de confiner et de forcer quelqu'un « à se soumettre aux procédures de prévention et de contrôle des infections dans un délai raisonnable et de manière raisonnable, comme spécifié par l'agent ».[8]77N, 1, courant alternatif En d'autres termes, vaccination forcée. Et ce n'est que pour quelqu'un "qui a été exposé" au virus et qui n'est même pas infecté. 

Encore une fois, le pape Jean-Paul II a clairement prévu que les futures menaces existentielles contre l'humanité seraient des "menaces scientifiquement et systématiquement programmées" - et nous devrions vraiment faites attention à ça. Rappelez-vous à nouveau les paroles surprenantes du saint orthodoxe Paisios du Mont Athos (1924-1994) :

… maintenant un vaccin a été développé pour lutter contre une nouvelle maladie, qui sera obligatoire et ceux qui le prendront seront marqués… Plus tard, quiconque ne sera pas marqué avec le numéro 666 ne pourra ni acheter ni vendre, ni obtenir de prêt, ni trouver un emploi, etc. J'ai l'intime conviction que c'est le système par lequel l'Antéchrist a choisi de prendre le contrôle du monde entier, et ceux qui ne feront pas partie de ce système ne pourront pas trouver du travail ni quoi que ce soit d'autre — qu'il soit noir, blanc ou jaune ; en d'autres termes, le monde entier se retrouvera sous l'emprise d'un système économique qui contrôlera l'économie mondiale, et seuls ceux qui auront accepté le sceau, la marque correspondant au nombre 666, pourront participer aux transactions commerciales. -Elder Paisios – Les Signes des Temps, p.204, Saint Monastère du Mont Athos / Distribué par AtHOS; 1ère édition, 1er janvier 2012

Comme expliqué ici, ses paroles sont certainement plausibles dans l'environnement actuel. Et il semble qu'il y ait suffisamment de "personnes perverses et méchantes" pour mener à bien ces mandats - le tout pour le "bien commun", bien sûr. 

Ce qui nous amène au première lecture de messe et l'histoire émouvante de sept frères et de leur mère qui ont été arrêtés pour avoir refusé d'enfreindre la loi de Dieu (de manger du porc). Pour avoir résisté au « récit d'État », chaque fils a été torturé à mort devant sa mère. Mais ils l'ont fait courageusement et volontairement, comme un fils s'est écrié : « Nous sommes prêts à mourir plutôt que de transgresser les lois de nos ancêtres. 

Que vous ou moi vivions pour voir les jours de la « marque de la bête » de Saint-Jean n'est pas la question. Droit maintenant beaucoup sont forcés d'accepter une technocratie de la santé qui viole l'autonomie corporelle ; droit maintenant, beaucoup sont contraints non seulement d'enseigner l'idéologie du genre aux enfants, mais aussi de s'adapter à la mutilation de leurs organes génitaux ; droit maintenant, beaucoup sont contraints de garder le silence - ou de perdre leur emploi, de faire face à des poursuites ou de voir leurs comptes bancaires gelés - s'ils osent contredire le récit de l'État. 

Les Écritures de nos jours ne sont plus des histoires anciennes et des enseignements du passé, mais des avertissements actuels et des encouragements urgents pour que nous persévérions, restions fermes, sobres, alertes et courageux. Et de ne jamais trahir Notre-Seigneur — même si cela devait nous coûter la vie. 

C'est mon choix de mourir aux mains des hommes
avec l'espérance que Dieu donne d'être ressuscité par Lui... (2 Macc 7:9)

 

—Mark Mallett est l'auteur de La Parole Maintenant, La confrontation finale, et co-fondateur de Countdown to the Kingdom

 

Lecture connexe

Le mal aura son heure

Notes

Notes

1 Genèse 1:27, 1:31
2 2 animal 1: 4
3 Eph 2: 8
4 Rom 12: 18
5 He 12: 14
6 1 heures 2: 1-2
7 expose.frresearchgate.net
8 77N, 1, courant alternatif
Publié dans Vaccins contre le covid-19, Messages, Le mot maintenant.