Valeria – Mon Église : Plus Catholique ni Apostolique

Jésus, Fils unique pour Valérie Copponi le 5 octobre 2022:

Mes petits enfants bien-aimés, continuez vos prières, ne M'abandonnez pas. J'ai donné Ma vie pour vous sur la Croix et en ces temps Mes souffrances sont encore si nombreuses, et Je dois vous exhorter à rester près de Moi avec vos offrandes (1) et prières d'adoration. Votre Jésus souffre surtout à cause de Mon Église, qui ne respecte plus Mes commandements. Petits enfants, je désire recevoir de vous des prières pour Mon Église qui, malheureusement, n'est plus Catholique, ni Apostolique Romaine [dans sa conduite]. (2) Priez et jeûnez pour que Mon Église redevienne comme Je veux qu'Elle soit. Profitez toujours de Mon Corps pour qu'Il vous garde obéissant à Mon Église. Mes enfants, vos temps terrestres touchent à leur fin; (3) c'est pourquoi je vous dis et vous répète : nourrissez-vous de mon corps et priez mon Père qu'il ait encore de la compassion pour vous. Votre Mère vous pleure — mais la multitude d'entre vous est incapable de La consoler. Mon Père a encore beaucoup d'endroits, (4) mais essayez de les mériter; sinon le diable rassemblera vos âmes. Moi, Jésus, je vous en supplie : consolez ma Mère qui éprouve à nouveau les douleurs du temps de ma Passion. Vous, Mes enfants qui M'écoutez, priez, soyez un bon exemple pour tous Mes enfants qui ne croient plus en Dieu. Que ma bénédiction descende sur vous et vos familles.
Print Friendly, PDF & Email

 

 

Notes

  1. « Offrandes » dans le sens d'offrir à Dieu des souffrances et des difficultés en conjonction avec les mérites du Christ pour le bien de l'Église et le salut des pécheurs, pas principalement en termes d'offrandes monétaires (bien que l'aumône ne soit pas exclue). []
  2. Ces deux phrases peuvent d'abord nous sembler des généralisations choquantes, mais elles doivent être comprises de manière responsable dans le contexte du genre de la révélation privée, qui n'emploie pas le même langage que la théologie dogmatique ou les déclarations magistrales. Comme dans l'Ancien et le Nouveau Testament, l'avertissement divin, lorsqu'il est exprimé par les prophètes - et par Jésus lui-même - emploie fréquemment des éléments d'hyperbole afin d'attirer notre attention (par exemple "si ton œil te pousse à pécher, arrache-le et jette-le » (Mt 18, 9). Le sens du présent message doit être clair, à savoir que si le Seigneur continue à s'identifier à l'Église comme la sienne, elle s'est en pratique écartée de ce que signifie être authentiquement catholique, apostolique. et romaine, et a un besoin urgent de renouveau. Comme nous le trouvons souligné dans de nombreuses autres sources, ce renouveau doit être provoqué à la fois par l'initiative divine et la collaboration humaine par la prière et la pénitence. Ce thème d'un retour de l'Église à ses racines après une période d'apostasie conduisant à une purification radicale est conforme à toute la tradition mystique catholique moderne, à commencer par la bienheureuse Anne-Catherine Emmerich et la bienheureuse Elisabetta Canori Mora au début du XIXe siècle.[]
  3. Dans les messages à Valeria Copponi, des expressions telles que "temps terrestres" semblent signifier des temps sur la terre dans son état actuel avant sa transformation par le Saint-Esprit et l'avènement du Royaume de la Divine Volonté. Ils n'impliquent pas que la vie sur cette planète en tant que telle touche à sa fin imminente.[]
  4. Au paradis (sous-entendu). Note du traducteur[]
Publié dans Valérie Copponi.